Quantcast
Channel: Armenian Trends - Mes Arménies
Viewing all articles
Browse latest Browse all 239

Giacometti / Sade : Cruels objets du désir

0
0

 © Fage (Lyon), 2019

Institut Giacometti (Paris), 21 nov. 2019 - 16 fév. 2020


                                  Ah ! loin de te combattre
Quand sous un fer mortel un lâche allait t'abattre
Et qu'avec tant d'ardeur j'écartais de ton sein
Le détestable coup qu'allait porter ma main,
Je ne ravissais donc la victime à sa rage
Que pour un jour moi-même exécuter l'outrage !
Sade, Tancrède, scène lyrique en vers


Scène 1. Kabbale érotique. Quand la cible. Quand le creux. S'attirent, se refusent. Magnétisme des contraires. Ou chimie des évidences. Les corps se muent en signes. Tu seras mon gouffre. Je fermerai la boucle. Les silhouettes se résument. Se tordent. Pour ne plus faire qu'une. Hiéroglyphes secrets. De toujours. Masses métalliques. Courbures. Gibier, chasseur. Et si la grammaire. Les lettres. Epuiser le langage. En finir avec les codes. Guerre minimaliste.
Homme et femme. 1928-1929. Bronze, 40 x 40 x 16,5 cm. Musée national d'art moderne. Centre Georges Pompidou, Paris

Scène 2. Les gladiateurs. Devenus insectes. Quand l'arène se fait géométrie. Des angles. Ovales et pointes. Planètes en déréliction. Nos atlas tournoyant. Feuilles, côtes. Marches qui se dérobent. Quand la perspective n'est plus. Alors épuiser, évider. Vitrail en 3D. Tu étais donc. Quand je me nourrissais de toi. Le ballet de toujours. Enfermés dans la finitude. Lancer de symboles. Comme on appelle à l'aide. Grossissements. Les détails. Les immensités. Fixes.
Cage. 1930-1931. Bois, 49,8 x 27 x 27 cm. Moderna Museet, Stockholm

Scène 3. L'éventrement. Femme pantin. Les corps désagrégés. Ou fragments de souvenirs. Quand l'extase. Les aubes. Colonne du dos. Ailé. Les chairs étales. Cou cisaillé. Superpositions, tiraillements. Quand cette danse. Mille fois recommencée. En attendant la disparition. L'assomption matérielle. S'affranchir de la terre. Proclamer. Au-delà des mots. Tu te feras souffle. Ou insecte. Les bras s'agitent. Disparition du visage. Ce qui restera. De nous.
Femme égorgée, 1933. Bronze, 22 x 75 x 58 cm. Kunstmuseum Basel, en dépôt de la Alberto Giacometti-Stiftung, Zürich

Scène 4. Frictions lentes. De l'équilibre mat. Pendule sphérique. Epousant en secret le croissant. Généalogie du ciel. Ou de la vie. Suspendus au cadre métallique. Union de blanc et de noir. L'illumination progressive. Qui se livre au spectateur. Sourire face à l'écrasement. S'approcher. Le cadre s'emballe. Ne plus faire qu'un. Nos corps. En résumé. Les forces primordiales. Car il s'agit encore et toujours. D'arrimer. D'attendre. Cosmogonie sexuelle.
Boule suspendue, 1930-1931. Plâtre, métal et ficelle, 60,6 x 35,6 x 36 cm. Fondation Giacometti, Paris

Scène 5. Yatagan au crâne. Les distances s'abolissent. Il n'est plus temps. De cet axiome faire naître. La formule, le chiffre. Fichés sur le pal. Longueur et fixité. Quand la matière nous définit. Nous annule. Tel un serpent et son venin. Effet de miroir. Ou dernière extrémité. Avant l'inéluctable. Tu m'attendais. Je ne savais pas encore. Dans cet élancement d'ivoire. Se donner. Comme on joue à la roulette. Signer. Mon Antigone. Et je serai mon Créon.
Pointe à l'œil, 1931-1932. Plâtre, 13,5 x 59,5 x 31 cm. Reconstitution partielle réalisée en collaboration avec la Alberto Giacometti-Stiftung, Zürich

Scène 6. La vague à l'odalisque. Noire. Transpercée. Fécondée. Phénomènes ondulatoires. Quand le corps se fait couche. Pieux. Ancrages nocturnes. Qui se dérobent à la raison. Les témoins que tu convoques. Dislocation. En apesanteur. Se faire langue. Reptile. Erotique du martyre. Déployer tes armes. Comme on brûle ses vaisseaux. Dans cette gamme physique. Entendre les vertiges. Scander les rappels. Familiers. Métissés. Tu n'es plus là. Partout.
Femme couchée qui rêve, 1929. Bronze, 23,7 x 42,6 x 13,6 cm. Fondation Giacometti, Paris

Scène 7. Corne d'abondance. Ou objet rituel. Ce qui fait passage. Les volumes savants. Premiers. Stylisation de l'évidence. Joaillerie organique. Hérissée de pointes. Tel un météorite secret. Qui se glisse. De tout son poids. Rouleau hermaphrodite. Les alanguissements. Puisque je suis toujours là. Dans cette guerre perpétuelle. L'obus prêt à exploser. Ou le totem expiatoire. D'après le sacrifice. Chasses de Dionysos. Quand les bacchantes. Théâtre de nuit.
Objet désagréable, 1931. Bronze, 15 x 48 x 11,8 cm. Fondation Giacometti, Paris

Scène 8. La mappemonde. En déséquilibre. Dévoilant sa logique fondatrice. Creux, bosses. Matière en érection. Sur cette surface plane. Quand il n'est plus de limites. Au plus profond. Organiser la perspective. Neuve. Décentrée. Nos voies lactées. Les traces dernières. Comme un autoportrait. Les forces opposées. Etre défait. Quand les basculements. Ce que tu as construit. Repoussé. De cette singularité je ferai. La stèle anonyme. Accomplie. Je suis.
Objet désagréable à jeter, 1931. Bronze, 22,8 x 34,3 x 25,9 cm. Fondation Giacometti, Paris

© georges festa - 01.2020
musique : Boy Harsher, LA, 2019




Viewing all articles
Browse latest Browse all 239

Latest Images

Trending Articles





Latest Images