Quantcast
Channel: Armenian Trends - Mes Arménies
Viewing all articles
Browse latest Browse all 239

Hans-Lukas Kieser : Talaat Pasha, Father of Modern Turkey, Architect of Genocide [Talaat Pacha, père de la Turquie moderne, architecte du génocide]

0
0

 © Princeton University Press, 2018

Explorer l'histoire de Talaat, bâtisseur de nation, architecte du génocide



PRINCETON, N.J. - Talaat Pacha (1874-1921) dirigea le triumvirat qui gouverna l'ancien empire ottoman durant la Première Guerre mondiale et est incontestablement le père de la Turquie moderne. Il fut aussi l'architecte du génocide arménien, qui se traduisit par l'extermination systématique de plus d'un million d'êtres humains et qui ouvrit la voie à un siècle témoin d'atrocités d'une ampleur inouïe jusqu'alors.

Il s'agit de la première biographie en anglais de cette figure révolutionnaire qui non seulement prépara le terrain pour Atatürk et la création de la république en 1923, mais forgea aussi le monde moderne.

Dans cet ouvrage explosif, Talaat Pasha, Father of Modern Turkey, Architect of Genocide, Hans-Lukas Kieser livre le portrait fascinant d'un homme qui se maintint au pouvoir grâce au mélange puissant d'un nouveau nationalisme turco-ethnique, de l'islam politique hérité de l'ancien sultan Abdülhamid II et d'une volonté d'employer des "solutions" et une violence radicales.

Du rôle de Talaat dans la révolution Jeune-Turc de 1908 à son exil de Turquie et son assassinat - qui fit sensation dans l'Allemagne de Weimar - Kieser restitue la tragédie ottomane au cœur des événements mondiaux. Il montre comment Talaat exerça un pouvoir inédit jusqu'alors, faisant de lui le dirigeant de facto de l'empire. Il reconstitue d'une façon frappante Istanbul en temps de guerre, devenue un centre diplomatique florissant, et montre comment les actions cataclysmiques de Talaat auront un écho à travers le 20ème siècle.

Dans cette somme universitaire qui fera date, Kieser raconte l'histoire d'un brillant et implacable politicien apparu au crépuscule de l'empire et à l'aube de l'ère des génocides.

Hans-Lukas Kieser est professeur associé à la Faculté de Sciences humaines et sociales de l'université de Newcastle (Australie) et professeur associé d'histoire à l'université de Zürich (Suisse). Parmi ses nombreux ouvrages, citons Nearest East: American Millennialism and Mission to the Middle East (Temple University Press, 2010), World War I and the End of the Ottomans: From the Balkan Wars to the Armenian Genocide (I.B. Tauris, 2015), et Turkey beyond Nationalism: Towards Post-Nationalist Identities (I.B. Tauris, 2006).         

___________

Traduction : © Georges Festa - 01.2019



Viewing all articles
Browse latest Browse all 239