Quantcast
Channel: Armenian Trends - Mes Arménies
Viewing all articles
Browse latest Browse all 239

Anselm Kiefer, Camp du Drap d'Or / Field of the Cloth of Gold, Gagosian Gallery, February 7 - June 19, 2021

0
0

 

Anselm Kiefer

Aus Herzen und Hirnen sprießen die Halme der Nacht (From Hearts and Brains the Stalks of Night Are Sprouting), 2019-20

Emulsion, oil, acrylic, shellac, straw, gold leaf, wood, and metal on canvas, 185 1/8 x 330 3/4 inches (470 x 840 cm)

© Anselm Kiefer - Photo : Georges Poncet

 Galerie Gagosian, Le Bourget, 7 février - 19 juin 2021

https://gagosian.com/exhibitions/2021/anselm-kiefer-field-of-the-cloth-of-gold/

 

Sur ce chemin laiteux. Boue vive. Où les horizons flous. Nourrissent foules, haies, cendres. Se perdre dans le dédale. Des mots. Des signes. La phrase au fronton. Qui s'étire à la façon d'un psaume. Inavoué. Ce ballet. Aux épis de mort. Quand la perspective s'enlise. Les silhouettes convulsives. Totentanz de toujours. Vertiges de Vincent ou d'Antonin. Coupole aux grimoires. Qui attend quoi. La terre désarticulée. Derniers soubresauts. Accouchements du néant. D'avant. Ou d'après. Les inscriptions en miniature. Dévorations. Lueurs bleues. Etoile ocre. Où te mènent ces buissons insectes. Alors décoder . Les mille et un signes anonymes. Les griffures. Haie d'honneur. Tu quitteras la rive. Les contaminations. Puisque rien n'est épargné. Dépasser. Tiges de déréliction. Visages becs. Aux oriflammes muets. Délaissant leur proie. Crânes, zodiaques. Noyé dans cette fourrure. Immobile. Rêche. Ce qui surgit maintenant. En plein visage. Nefs. Nuées menaçantes. Accouplements d'anges. Moisson aux catacombes. Partir de ce constat. D'après l'incendie. Le rideau se lève. Massacres d'Uccello. Quand la glaise se repaît. De fer et de corps. De bras et d'excréments. Les mappemondes noires. D'un continent l'autre. Ce qui se love. S'oublie. Cicatrices en 3D. Les obscénités vraies. Quand tout a été trahi. Proclamé. Les saisons d'utopie. Chapitres à venir. Tu es fait. De cette nuit or. De ces aubes mates. A chaque pas. Ceux qui t'ont précédé. Qui ouvrent la voie. Crépitement final. Braises prêtes à rompre. Fécondations nocturnes. Aube promise. Les faux d'outremonts. Partances. Tes Iliades. Strier la vision. Comme on scinde la fatalité. Les franchissements. Où il s'agit d'épuiser. Chemin d'apocalypse. Traité du vain combat. Palingénésie funèbre. Décoder encore. Tu es cette lame. Cette nacre. Ce jaune. Cette béance. Cette multitude. Qui te fait tien. Autre. De toute éternité.

© georges festa - 04.2021

musique : Luxtorpeda, Autystyczny, 2011 

________________

 


Viewing all articles
Browse latest Browse all 239