Quantcast
Channel: Armenian Trends - Mes Arménies
Viewing all articles
Browse latest Browse all 239

Alphonse XIII tenta de sauver des intellectuels arméniens du génocide perpétré par la Turquie / Alfonso XIII trató de salvar a intelectuales armenios del genocido cometido por Turquía

0
0


 Portrait du roi Alphonse XIII d'Espagne en 1916
© Kaulak [Antonio Cánovas del Castillo y Vallejo]
Barcelone, Museu Nacional d'Art de Catalunya
https://es.wikipedia.org/wiki/


Alphonse XIII tenta de sauver des intellectuels arméniens du génocide perpétré par la Turquie


[Alphonse XIII a rejoint l'actualité en Arménie ces dernières semaines. Un chercheur a découvert dans des archives datant de l'époque de la domination turque des documents qui mettent en lumière l'intervention diplomatique qu'entreprit en 1915 et 1916 le roi d'Espagne afin de sauver plusieurs intellectuels arméniens du génocide, dont ce peuple fut victime.]

La figure d'Alphonse XIII a été indubitablement marquée pour avoir été le souverain qui quitta l'Espagne en avril 1931, lorsque la Seconde République fut proclamée. Ce qui a assombri, par exemple, son action humanitaire durant la Première Guerre mondiale, impulsant plusieurs projets pour sauver de la mort un grand nombre de prisonniers de guerre. Autant d'efforts qui firent que le roi fut proposé comme candidat au Prix Nobel de la Paix.

Bien. D'après ce que Monarquía Confidenciala pu vérifier, le nom d'Alphonse XIII s'est retrouvé récemment lié à une action humanitaire pour sauver des vies, dans ce cas en Arménie.

Un chercheur établi aux Etats-Unis, Gevorg B. Hakobyan, a découvert dans des archives de l'époque de la fin de l'empire ottoman et du début de la république de Turquie des documents qui font apparaître qu'Alphonse XIII entreprit des démarches pour tenter de sauver la vie de plusieurs intellectuels arméniens.      

Lors d'un épisode entouré de polémiques - que la Turquie continue de nier -, le régime Jeune-Turc lança en 1915 une campagne de rafles et de massacres contre les Arméniens qui peuplaient plusieurs provinces de l'empire ottoman d'alors.

En avril 1915, de nombreux intellectuels et personnalités éminentes de la communauté arménienne furent placés en détention. Le roi d'Espagne en eut connaissance et décida de tenter d'intervenir pour les sauver de la mort.

La documentation découverte à ce jour démontre qu'Alphonse XIII écrivit une lettre au gouverneur de la région concernée, demandant à ce que leurs vies fussent protégées. Peu après, en mai 2016, l'ambassadeur d'Espagne en Turquie, Julián del Arroyo, écrivit à son tour, cette fois au ministre turc des Affaires Etrangères, soulignant l'intérêt que portait le roi d'Espagne à la vie de ces intellectuels arméniens.

La réponse que donna le gouverneur ottoman à Alphonse XIII fut que les dirigeants arméniens, pour lesquels le roi intervenait, étaient responsables d'activités révolutionnaires et qu'ils avaient fui en Russie. Or, à la date où il écrivit cette lettre au souverain espagnol, les intellectuels arméniens avaient déjà été mis à mort, mais les autorités turques voulurent dissimuler le fait.

Ces documents sur les démarches d'Alphonse XIII se résument à l'échange de télégrammes que certaines personnalités arméniennes et le secrétaire du roi, le marquis de Torres de Mendoza, conservèrent en 1916 pour intercéder en faveur de plusieurs Arméniens raflés à Istanbul, et qu'a réuni Pascual C. Ohanian dans son ouvrage Turquía, Estado genocida 1915-1923 (Buenos Aires : Akian, 1986).  
___________

Traduction : © Georges Festa - 02.2017



Viewing all articles
Browse latest Browse all 239